:: Hors Rp :: Anciennes fiches de présentation

Prometheus. The owls are not what they seem

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Prometheus. The owls are not what they seem   Sam 11 Oct - 19:58




Prometheus


 

Informations Générales



 
Nom et prénom (ou/et pseudonyme) :

   
Prometheus

 
Âge :

   
Inconnu. X + 5 années minimum

 
Espèce

   
Anomalie génétique. Expérience à partir de gènes humains.

 
Convictions politiques :

   
Le truc, c'est que le dénommé Prometheus est employé par Space Noodles. Il ne pense rien de mal par rapport avec les restaurants, à part qu'ils sont normaux. En revanche, quelque chose lui rappelle Merwin Corporation. Lorsqu'il se réveille en sueur, la nuit, il a la certitude que beaucoup de choses ont débuté là-bas et continueront là-bas. Alors, lorsqu'il n'oublie pas. Lorsqu'il n'exécute pas des basses besognes, Prometheus enquête.

 
Rôle :

   
Bras droit de la directrice d'Obican.




Descriptions




Physique :

 
Prometheus avait les cheveux de la couleur d'un épi de blé. Ils étaient d'un blond éclatant, presque autant que la couleur de ses vêtements, habituellement rouge et blanc, qu'il ne quittait jamais. Le seul détail intriguant, et qu'il tentait par moment de cacher, c'était son visage. Prometheus avait une face tout à fait non conventionnelle, déchirée en deux parties. Si la partie de gauche semblait sauvage et déterminée, celle de droit avait un regard plus sévère, la peau plus blanche, et même ses lèvres étaient abîmées par cette mutilation.
Il ne savait pas s'il en avait toujours été ainsi, car à chaque fois qu'il se regardait dans un miroir, il n'avait qu'un regard vide. Son œil gauche était d'un jaunâtre amer, le droit d'un bleu glacial. Il y avait de multiples différences à remarquer sur tout son corps qui laissât penser que cet individu était en réalité deux, mais lui ne semblait s'en apercevoir. Ses mains, mêmes, étaient d'un côté forgées pour le combat, brunes à cause du soleil, et de l'autre, blanches, comme le reste du corps. Alors oui, Prometheus était un enfant étrange. Très étrange. C'était sans doute en partie pour cela qu'il abaissait souvent sa capuche jusqu'à son nez, s'enveloppant d'une immense cape pour aussi cacher ses mains gantées, ses tressauts nerveux et surtout cette épée laser si simple à nettoyer.
Spoiler:
 

Caractère :

 

Si il y a un trait du caractère de Prometheus que moi, narrateur, je me dois de signaler, c'est le doute. Prometheus doute, Prometheus ne fait que douter. Il ne sait jamais où il va et ce qu'il doit faire. C'est sans doute pour cette raison que son caractère est assez bipolaire. Prometheus ne se souvient jamais très longtemps. Il y a les souvenirs lointains, heureux ou malheureux, qui reviennent par moment, et les autres, immédiats, qui ne sont jamais là.
Il se demande parfois s'il a des amis. S'ils savent dans quelle galaxie il se trouve et s'ils sont prêt à aller le chercher, mais l'oublie rapidement. Et mine de rien, ces pertes de mémoire étaient très pratiques pour ses employeurs. Quoi de mieux qu'un employé qui se reboot tout seul pour accomplir les basses besognes ? Prometheus travaillait peut-être au Space Noodles d'Obican, mais il n'avait pas les mains propres, contrairement à la plupart des serveurs qui officiaient là-bas.
Depuis quelques années, son frère avait disparu. Ce n'était pas un frère particulièrement bon, puisqu'ils ne cessaient de se disputer, mais Prometheus y tenait. Depuis le même nombre d'années, Prometheus avait des trous de mémoire, assez énormes. Il se souvient qu'il a eu un contrat avec Merwin Corp, et là, néant. Rien d'autre pendant un long moment, sinon des cris et une douleur aiguë à la tête.

Particularités ?

 
Deux visages, une cicatrice nette entre les deux parties.


Histoire



( Le temps de votre histoire importe peu. Ce qui importe, c'est que vous respectiez les règles et la syntaxe du français... )
 
Sa lame avait l'habitude de trancher, le sang celle de couler. Il était fasciné par les litres d'hémoglobine qui pouvaient s'écouler d'une plaie, par l'odeur métallique du sang. Vous l'aurez compris, Prometheus était un bourreau. Ce n'était pas son titre officiel, car officieusement, il se chargeait simplement de boulots administratifs.

Prometheus était le bras droit de la directrice d'Obican. Celle-là était très gentille, l'une des plus gentilles personnes au monde, même, mais elle n'était pas dépourvue d'ennuis et de soucis avec la mafia. Le travail de Prometheus était donc, en partie, celui d'un garde du corps. Comme son salaire était assez bas – difficultés financières de Space Noodles – il était en charge de différents boulots, ci et là. Honnêtement, Prometheus n'arrivait déjà pas à se rappeler de ses journées le soir même, alors à la fin de la semaine, si il ne possédait pas, dans un coin de sa capsule, les contrats avec les noms de ses patrons dessus, il n'aurait pas vraiment su à qui rendre des comptes.

L'homme ne savait pas comment il était devenu comme cela, et à vrai dire, il s'en fichait pas peu. Il vivait la vie comme elle venait. Il avait quelques souvenirs, parfois : celui d'un frère avec qui il jouait de temps à autre, son premier meurtre, les yeux de son frangin et son entrée pour son premier boulot, à Merwin Corporation. À l'époque, il avait été nommé pour un poste de livreur. Un boulot banal dans une boîte qui menaçait de sombrer dans l'oubli. Il se souvenait que des rumeurs racontaient que certains employés disparaissaient et ne ressurgissaient jamais, mais il était déjà tête en l'air, à oublier tout un peu partout, à s'intéresser aux belles choses.

Et puis soudain, le black out. Il y avait un avant, et un après. Il ne se souvenait pas distinctement de ce à quoi il ressemblait avant, ni de quelle planète il venait. Tout ce qui restait, c'était une grosse cicatrice et une énorme migraine à la tête. La première fois qu'il avait été conscient de nouveau, il avait une papier de licenciement dans sa poche et de la terre dans l'autre. Il respirait avec difficultés, si bien que, les premières années, Prometheus dût se promener avec un appareil respiratoire.

Et puis il proposa ses services. Il noua des relations avec des personnages pas vraiment recommandables, qui ne virent en lui qu'un mercenaire, un homme qui pouvait exécuter les ordres sans se poser de questions. Ils le vérifièrent après coup, mais Prometheus semblait oublier tout ce qu'il faisait, après coup : il n'y avait donc aucun risque pour qu'il cafarde à la police. De boulot en boulot, de meurtre en meurtre, Prometheus se retrouva sur Obican.

Tranquillement.

Paisiblement.


De l'autre côté de l'écran ?




Vous  ?

 
Zebrou

Votre âge :
(question optionnelle)
 
23

Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

 
j'en suis admin :3

Quelque chose à ajouter ?

 
Do you want a cup of tea ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Prometheus. The owls are not what they seem   Sam 11 Oct - 21:18

*sort la bombe répulsive anti-Zebre*
Même si je désapprouve le nom, je suis pressée de voir ce que va donner ce nouveau personnage. ♥♥

EDIT : Yes I want a cup of tea ! Bref. Validée.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il apparaîtra bien un jour, ce ninja. [TERMINÉ]
» Demande de partenariat - Clan multigaming Prometheus Force
» L'Or du soir qui tombe ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Space Noodles :: Hors Rp :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: