:: Hors Rp :: Anciennes fiches de présentation

Tereva Nass [Terminée ?]

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Tereva Nass [Terminée ?]   Dim 14 Sep - 23:07






Tereva Nass


 

Informations Générales



 
Nom et prénom (ou/et pseudonyme) :  

   
Tereva Nass

 
Âge :

   
21 ans

 
Espèce

   
Androïde: à la base, elle est issue de l'union d'une lointaine descendante de la race humaine avec un Phasmatodeum (espèce longiforme à la peau d'apparence incolore).

 
Convictions politiques :

   

Tereva est une débrouillarde: le gouvernement, c'est pour les moutons. Pour elle, ce qui compte, c'est ce qu'elle a dans son assiette et ce que ses éprouvettes peuvent lui dire. Le reste, c'est du superflu. Selon elle, le gouvernement est perché trop haut pour qu'il puisse encore voir quoique ce soit...autant se charger des affaires "de la vraie vie" soi-même.

 
Rôle :

   

Serveuse au Space Noodles de la planète Ohia à temps partiel. Le reste du temps, elle étudie pour faire partie de la brigade scientifique de police. Officieusement, elle est aussi passeuse pour le compte de quelques "commerciaux de l'ombre" ultroniens.




Descriptions




Physique :

 

Tereva est une jeune femme d'aspect assez banal et elle y travaille: pas très grande, pas trop fine. Si l'on omet son œil artificiel connecté, elle est tout à fait "normale" (tout est relatif entendons-nous bien).

D'apparence relativement humaine, on devine son "métissage" à quelques détails qui ne trompent pas: ses membres un peu trop longs, ses mains effilées, son œil valide de jais, ses doubles paupières, sa peau  par endroits translucide...
Son teint est d'ailleurs délavé, cireux: un œil entraîné pourra aisément le rattacher à certains bidonvilles de colonies ultroniennes.
Elle a en vérité des cheveux très courts, blancs: ils ont toujours refusé de pousser plus long que la coupe militaire du parfait GI.
C'est pourquoi ses coiffures sont aussi diverses que hautes en couleurs: elle affectionne et collectionne les perruques. Elle en a customisées d'ailleurs quelques-unes exprès pour le travail, avec des dégradés de roses.

Globalement ses tenues sont moins saugrenues: de toute façon, ce n'est pas simple de trouver à s'habiller avec sa ligne hybride. Elle privilégie le "pratique", le "simple": on ne sait pas ce qui nous attend demain...s'il faudra prendre les jambes à son cou ou bondir sur un over-scoot. Un bon pantalon sera toujours favorisé à une jupe.

Caractère :

 
Adaptatif.
Si c'est une jeune femme d'apparence serviable, voire d'une humilité admirable, elle n'en pensera pas moins. Manipulatrice dans l'âme, elle a très vite saisi que pour survivre en ces bas-mondes, il faut que la hiérarchie supérieure vous pense à sa merci ou presque. Sans être lèche-botte (pour ne pas se mettre ses collègues à dos), elle fera ce qu'on lui demande au travail sans sourciller.

Mais Tereva n'hésitera pas une seconde à mener une vie impossible "aux méchants". Elle a un sens aiguë de la justice, frôlant dangereusement un manichéisme au dernier degré. Disons-le clairement: sa vision de la "justice" est somme-toute assez "personnalisée".
Sans s'exposer, elle saura tirer les bonnes ficelles en coulisse. L'ombre est sa valeur refuge. Après tout, qui pourrait croire que cette serveuse à temps partiel pourrait être celle qui vous dénonce à la brigade pour trafic de clones? Ou encore celle qui vous observera et commanditera votre passage à tabac parce que vous avez eu l'audace de violenter une jeune femme humaine ou non?
C'est ce trait de caractère qui la pousse à vouloir entrer dans la section scientifique de la brigade criminelle: trouver la preuve implacable dans l'ombre, c'est parfait pour elle.
 

Particularités ?

 

Elle a deux organes artificiels. Tout d'abord, son œil droit est un système informatique connecté. Il lui permet de voir les volumes et les mouvements de façons inédites. Cependant, il ne corrige pas sa vision qui naturellement ne discerne pas les couleurs mais des niveaux de gris. Elle a donc à présent une très bonne perception à basse luminosité (sans pour autant voir dans le noir). Son œil artificiel lui permet, entre autre, d'avoir accès aux différents réseaux, sur toutes les planètes. Il en projette les données à quelques centimètres de son visage. Elle peut choisir de les afficher en crypté ou non: question de confidentialité.

Son autre "organe artificiel" est son système respiratoire: il a été entièrement reconstitué. Ainsi, elle est capable d'adapter les atomes des différentes atmosphères à son organisme. Ainsi, Tereva a une véritable usine biologique capable de jongler avec l'oxygène, l'azote, le mercure... pour les rendre aptes à sa respiration cellulaire... Toute atmosphère étudiée au jour de son opération est respirable pour elle. Elle peux fournir des efforts considérables sans s'essouffler ni crampe.


Histoire




 

Lorsqu'elle est d'humeur causante, il arrive que Tereva parle de ses années d'enfantillages. Notez que ce sont des moments rares. Elle n'en voit pas l'intérêt et, surtout, elle n'est que trop consciente des problèmes que ça pourrait lui causer.
Mais à chaque fois elle fera le même résumé: gris, tordu, labyrinthe.
Pas de bol pour le curieux, elle n'a pas de grand drame personnel à raconter: elle a la chance d'avoir un père et une mère aimants. Ils n'étaient pas Crésus c'est certain. Mais, dans le souk que représente le bidonville 5AXZK468 d'Ultron, leur maison de bric et de broc avait été solide et accueillante. Elle avait eu sa propre chambre, allait à l'école tant bien que mal. Elle n'avait jamais été trop embêtée par son métissage: la chose était monnaie courante ici. Si elle était gênée par le fait que son père fut un trafiquant de pièces détachées de forage estampillées Merwin?
Non.
Ici, on ne demandait jamais quel métier faisaient les parents, ça pouvait faire désordre.

Un jour, lors de l'année qui  équivaudrait à sa treizième année humaine, l'institutrice avait convoqué ses parents: leur enfant était douée, peut-être un peu trop pour rester ici, en bas. Elle connaissait quelqu'un qui avait un ami qui lui-même était marié à la veuve du cousin...Bref.
Quelqu'un qui pouvait lui avoir une place en internat dans une vraie école de là haut, perchée au dessus de leurs têtes. Ils en avaient discuté, pour l'école c'était bien, mais, surtout, Tereva avait déjà acquis un certain instinct lucratif.
L'instinct trompe rarement, mais Tereva était loin de se douter de ce qu'elle allait trouver là-haut: ça scintillait de partout, ses pupilles sombres avaient eu du mal à s'habituer à une telle lumière, son odorat arrivait à peine à s'extirper des parfums aussi inconnus que capiteux. L'uniforme avait été une corvée: ses jambes étaient trop longues, ses bras trop fins, ses cheveux trop courts. Pour la première fois elle pris conscience de ce "défaut" et y remédia à grand renforts de perruques.

L'intégration n'avait pas été de tout repos, mais pas de quoi non plus s'éterniser: quelques connaissances, quelques contacts... pour aboutir au plus vaste réseau de trafic ultronien. Très vite, par colis interposés et trouvailles en tous genres, elle avait monté une petite association très rentable: pièces détachées de son père, minerais rares conservé par son voisin mineur, trésors incroyables de planètes lointaines du vieux douanier habitant au bout de sa rue...tout ceci, et bien d'autres choses encore, trouvaient preneur ici. Elle était devenue une sorte de plaque tournante.

Au bout de quelques années, à ses 17 ans (échelle humaine), elle s'essoufflait, sentait ses muscles se raidir au moindre pas. Le diagnostic avait été formel: incompatibilité de ses poumons métissés avec une atmosphère aussi sèche que celle des vaisseaux, voire de la planète entière. Lentement mais surement, son système respiratoire était devenu aussi sec qu'un sarment de bois. Ce n'est pas comme si l'argent facile était un problème: trois vis de serrage pour forage avaient suffit à réunir les fonds. C'est avec un second souffle que la jeune fille avait poursuivi ses études.

Là vient le point critique, "l'élément déclencheur": un cadavre retrouvé dans son "quartier": ça avait été  une bonne copine à elle. Sans tomber dans le scabreux, on dira simplement que la découverte du corps a été suffisamment traumatisante pour que Tereva passe le plus clair de son temps libre à faire vibrer les bons fils sur sa toile. Elle avait remué ciels et terres pour retrouver le coupable. Lorsque fière comme tout elle parti enfin le dénoncer, on lui expliqua très calmement qu'aucune enquête n'avait été ouverte: son amie, la victime, avait été un clone, défectueux qui plus-est, et sur le territoire de façon illégale alors...

Alors, elle avait écouté patiemment: aucune enquête ne sera ouverte, rien ne sera fait et ça, elle n'avait pas pu l'avaler, non.
Ce n'étaient pas les gros bras qui manquaient par chez elle, et l'avidité savait être une bonne monnaie d'échange: la brute qui avait osé s'en prendre à son amie avait été retrouvé...en piteux état.
C'était le début de son nouveau commerce dont elle serait la seule cliente au désir effréné. Elle s'inscrivit à l'université pour tenter d'entrer dans la brigade scientifique et fit poser son œil artificiel.

En effet, elle avait grandement apprécié sa forme retrouvée grâce à ses poumons: un œil permettant l'accès direct à l'information était inestimable pour son passe-temps de "Punisher" du dimanche...et accessoirement pour ses études. Trafic et expéditions punitives battaient leur plein, jusqu'au jour où Tereva se retrouva à "punir" la mauvaise personne.
Ô coupable  il l'était!
Mais disons que les "amis" de sa cible n'aimaient pas trop qu'on s'en prenne à lui: ça pourrait faire désordre pour les affaires. Cependant, ces hommes de l'ombre avaient été grandement impressionnés par ses facultés et son passe-temps: ils étaient prêts à passer l'éponge, si elle acceptait leur offre.

Cette proposition était simple: ils avaient un contact au Space Noodles d'Ohia. Elle devait le rencontrer et se faire embaucher en tant que serveuse: ça tombe bien, ils recrutent beaucoup de jeunes étudiants...le hasard fait si bien les choses.
A ce poste, elle aurait la liberté de passer de planètes en planètes, libre comme le vent.
Une passeuse parfaite.
Si son passe-temps l'amusait tant, elle pouvait tout à fait le conserver. Ca ne les concernait pas. Eux ne faisaient rien de mal, ils faisaient "du commerce" et exigeaient d'être payés pour ça: rien qui ne puisse choquer le manichéisme tordu de Tereva.
Cette dernière voyait là une évolution logique: elle avait commencé en échangeant des minerais dans son quartier, puis des pièces détachées dans son bidonville, en poursuivant avec de la marchandise un peu plus noble dans les vaisseaux d'Ultron...elle allait maintenant étendre son réseau à la galaxie...logique, et tout le monde est gagnant.

Maintenant qu'elle y est, son temps est divisé entre le "vrai travail", le travail "de l'ombre" et ses études. Son père et sa mère ont emménagé dansun vaisseau de petite bourgeoisie ultronienne: l’expansion du commerce par le biais de leur fille s'avérait fort lucratif. Elle y retourne parfois, mettre de l'ordre dans "ses affaires". Mais aujourd'hui, elle est fascinée par cette histoire de meurtre du Dr Octopus qui secoue sa hiérarchie: son œil et ses oreilles sont aux aguets...


De l'autre côté de l'écran ?




Vous  ?

 
Moi?

Votre âge :

 
23 ans (mais ça change tous les ans...une vraie plaie!)

Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

 
...c'est Zarh qui m'a vendu du rêve!

Quelque chose à ajouter ?

 
Le chocolat, les coquillettes et les lapins nains gouverneront le monde...qu'on se le dise!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tereva Nass [Terminée ?]   Dim 14 Sep - 23:14

Surtout les lapins nains batman
Mon plan diabolique a fonctionné, bienvenuuuue!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tereva Nass [Terminée ?]   Lun 15 Sep - 7:53

Bienvenue! Une androide! \o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tereva Nass [Terminée ?]   Lun 15 Sep - 11:52

Bienvenue parmi nous ! charlie chaplin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tereva Nass [Terminée ?]   Lun 15 Sep - 14:10

Bienvenue !

Et bon courage pour la fin de ta fiche ! :D Les androïdes, c'est cool ! :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tereva Nass [Terminée ?]   Lun 15 Sep - 21:04

Bienvenue ! :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tereva Nass [Terminée ?]   Mar 16 Sep - 17:46

Merci pour l'accueil!

Je pense pouvoir dire que ma fiche est terminée maintenant :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tereva Nass [Terminée ?]   Mer 17 Sep - 10:38

Validée !
J'ai beaucoup aimé ta fiche, Tereva est un personnage vraiment intéressant (et un peu malsain mais passons. ♥)
Tu l'as bien dit dans ton histoire je crois donc n'oublie pas qu'elle n'est pas juste serveuse sur Ohia mais dans les 5 restaurants. Subi n'ai rien à redire à part bon jeu ! :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tereva Nass [Terminée ?]   Mer 17 Sep - 11:22

YEEEEEEES!!

Merci beaucoup et oui, je compte bien utiliser cette possibilité de travailler dans chaque restaurant pour me balader un peu ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Tereva Nass [Terminée ?]   Mer 17 Sep - 14:48

    Comment j'ai pu louper cette fiche ! D:

    Parce que Tereva est un personnage vraiment intéressant et j'ai vraiment hâte de la voir évoluer en RP ! love Non, vraiment, je sais pas comment j'ai fait...

    Bref. L'essentiel : BIENVENUE !
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Space Noodles :: Hors Rp :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: