:: Hors Rp :: Anciennes fiches de présentation

"Oook ? - C'est bon, je parle votre langue. (Crétin.)"

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: "Oook ? - C'est bon, je parle votre langue. (Crétin.)"   Mar 2 Sep - 19:38



Thomas J. Ferson


  
Informations Générales


Nom et prénom :

Thomas J. Ferson
Le « J » est pour l'abréviation de « Jr » (Junior), mais l'employée s'est trompée en le notant pour l'état civil. Puis Thomas a pris l'habitude de cette seule initiale.

  
Âge :

    
12 ans. Ce qui n'est pas loin de la moitié d'une vie pour un orang-outan et équivaut à 35-45 ans pour un humain. A peu près.

  
Espèce

    
Orang-outan, famille des Hominidés.

  
Convictions politiques :

    
Thomas n'est pas un fervent partisan de la politique. Encore moins de la politique politicienne. Il a bien voté aux dernières élections sur Apajordklot, mais il a voté « Non ». Ce qui en dit long sur sa façon de penser. Pour lui, le gouvernement est une belle assemblée de glandeurs, qui préfèrent disserter sur le nombre de côté d'une banane plutôt que de s'attaquer aux vrais problèmes.
Comme pour Ultron 512. Pourquoi personne ne fait rien et laisse ces gens pourrir dans leurs bidonvilles ?
Thomas à longtemps été du côté des riches qui se moquent bien de se qui arrive à ceux qui cirent leurs chaussures -dans les deux sens du terme- étant alors lui-même aisé. Puis il a vu « l'autre côté du miroir » : la déchéance, la pauvreté, le fond du gouffre, et tend désormais à prendre parti pour les moins chanceux.
Quant aux restaurants Space Noodles, Thomas les trouve sympas. Il y a déjà mangé plusieurs fois et l'accueil est souvent correct. Ni trop sec, ni trop mielleux. Un peu comme leurs plats en somme.

  
Rôle :

    
Détective privé à son propre compte, spécialiste des affaires faciles à résoudre et qui payent bien, mais ne dit pas non à un peu plus de défis !




Descriptions




Physique :

  
Thomas est un primate et plus précisément un orang-outan. Étiré de tout son long, il mesure 1,35m, ce qui est plutôt grand pour son espèce. Cependant, en station debout, Thomas se tient légèrement recroquevillé et perd quelques centimètres. Et il n'est pas rare de le voir faire les cents pas penché en avant et les mains dans le dos.
De corpulence moyenne avec ses 65 kg, notre homme -notre primate devrais-je dire- pourrait tout à fait présenter la prochaine collection automne-hiver pour hommes de Yohji Yamamoto tant il est élégant. Sa démarche n'est pas pesante et Thomas déambule avec grâce et souplesse. Ce sont des années d'entraînement qui lui ont conféré une telle prestance.
Roux-foncés, ses longs poils sont toujours bien lissés sous son costume trois pièces. Thomas ne porte qu'exclusivement ce genre d'habits, accompagné d'impeccables richelieus noirs en cuir, et il est rare de le voir en tenue plus décontractée.
Il garde dans la poche de son veston un étui à cigarettes bien fourni ainsi qu'un calepin et un stylo. Une montre à gousset, délestée de sa chaîne et avançant de cinq minutes, git au fond de la poche de son pantalon.
Enfin, Thomas possède un visage expressif et ses arcades sourcilières -à défaut de sourcils dignes de ce nom- semblent régulièrement vouloir prendre la tangente.

Caractère :

  
Thomas est un individu très calme et posé. Il n'en a pas toujours été ainsi et ses jeunes années rimaient avec fougue excessive. Mais Thomas a appris à se calmer.
Désormais, il prend son temps, cogite et ferait presque figure de mentor grâce à l'expérience accumulée. Thomas est quelqu'un de très réfléchit. Le genre de type qui s'assoit, écoute tout ce que vous avez sur le cœur et réutilisera les infos au moment opportun. Sans tomber dans les circonspections philosophiques -qu'il laisse aux autres-, le primate se sert un minimum de son cerveau. Et du reste : Thomas est très observateur.
Notre orang-outan a aussi un esprit de compétition très développé. Il aime les challenges, relever des défis en dépassant ses limites et déteste perdre, même s'il reste bon joueur. Par conséquent, l'anthropoïde hait être rabaissé. Le plus terrible est de le comparer à ce qu'il n'est pas, comme un vulgaire singe-savant de foire ou pire encore ! un chimpanzé de la planète Obican. Car oui, Thomas méprise cette « sous-espèce ».
Il lui est d'ailleurs déjà arrivé de se battre avec un membre de cette-dernière. A propos d'une chose aussi stupide qu'insignifiante, mais se battre quand même. Pourtant Thomas n'a jamais été un « homme » d'action. Il a longtemps été un suiveur, le genre de personne qui fait sans broncher ce qu'on lui demande de faire. Puis il s'est peu à peu pris en main et révolté. Aujourd'hui, il lui arrive parfois de s'emporter lorsqu'il n'est pas d'accord et de bien faire sentir le fond de sa pensée.

Particularités ?

  
Thomas parle plusieurs langues, dont au moins deux qui n'existent pas, ainsi que la langue des orangs-outans (« Oook ? »).
Il s'est mis à fumer il y a deux ans, à sa sortie de prison ; ça l'aide à se concentrer.
Il possède un Tribble empaillé chez lui. Cela lui rappelle « l’inconsistance de l'existence ».
Il a changé deux fois le logo de sa carte de visite et a galéré à la redistribuer aux personnes qui l'avait déjà. Oui, Thomas aime faire les choses bien.
Il aime déambuler le dimanche matin dans son appart, avant de se mettre à la fenêtre, en peignoir et chaussons, une cigarette au coin des lèvres et un verre d'alcool fort en main, seul moment où il n'est pas tiré à quatre épingles.
Thomas est divorcé et parle très peu de (et avec) son ex-femme Savhanna.
Il est détective privé indépendant et ne répond qu'à ses propres règles.
Il aime les jeux de logique, les mots-croisés et citer des philosophes (surtout son ami-philosophe Per, en fait).
Il a également des théories bien à lui sur l'astrophysique et plus particulièrement sur la forme des planètes.


Histoire


  
Thomas est né sur Apajordklot, une belle planète avec de l'eau, de l'air et suffisamment de place pour que personne ne se marche dessus. Et par « personne », entendons les orangs-outans qui peuplent ce monde. Des orangs-outans très « Humains », soit dit en passant.
Cette « planète des singes » à vu grandir le petit Junior de façon tout à fait normale. Thomas Senior, son père, lui a appris à jouer au ballon tandis que sa mère, Jessica, lui enseignait la lecture. Du moins durant ses toutes premières années. Car c'est vers le patin à roulette que toute la passion de l'enfant se portait et c'est dans cette voie que Thomas se dirigea. Très vite il prit des cours, devient le meilleur et excella en patinage artistique sur patins à roulette. Alors vinrent les concours : cantonaux, régionaux, inter-régionaux et nationaux. De la simple activité de loisir, c'était devenu des heures et des heures d'entraînements intensifs pour pouvoir monter sur les podiums. Mais ça payait ! et Thomas se fit repérer par un agent pour passer professionnel. Ça y était, on ne rigolait plus : le jeune prodige des roulettes devenait une star reconnue dans cette discipline. Mais entre body à paillettes, double saltos et compétitions de haut niveaux, la roue tourna.
C'était lors de la dernière grande compét' annuelle, celle qui rassemblait le plus de fans, spectateurs et autres curieux près à lancer des cacahuètes sur les perdants. C'était l'épreuve finale ; Thomas se trouvait bien classé et avait de bonnes chances de décrocher une médaille suffisamment brillante pour éblouir son entraîneur. Ce qui l'aurait mis à l'abri du besoin pendant un bon bout de temps. Pour dire, le champion aurait presque put se prendre une retraite dorée à ce moment là. Si seulement il n'y avait pas eu le scandale...
En tant que patineur à roulettes professionnel, Thomas était suivit de près par les médias et autres vautours de l'info. Aussi, quand il fut accusé de trafic de coke -la boisson gazeuse hein!- ce fut la descente aux Enfers en prenant l'ascenseur le plus rapide.
Son entraîneur le plaqua, sa femme le plaqua, son avocat le plaqua... au sol pour éviter de se manger un pain quand il eut dit à Thomas qu'il partait avec sa femme (son ex-femme plutôt) et même son maçon le plaqua sans terminer la couche de placo de sa nouvelle maison. Accusé -à tort !, mais personne ne voulait croire à son innocence, surtout devant un coup monté trop bien ficelé pour être démonté-, Thomas fut condamné à deux ans de prison (ce qui est relativement long dans la vie d'un orang-outan).
Il se retrouva derrière les barreaux, dans un zoo d'Obican.
C'est là qu'il fit la connaissance de Per, son voisin de cellule, avec qui il sympathisa de suite. Per était une autruche dépressive, qui restait la plupart du temps la tête dans le sable pour ne pas voir les faiblesses de ce théâtre d'absurdités qu'est la vie. Il ne parlait pas notre langue, mais ses profondes réflexions sur l'existence, l'univers et presque tout le reste, inspirèrent fortement Thomas. La plus marquante pour lui fut « Stå i senap med ost ». Très philosophique. Vraiment.
A sa sortie de prison, Thomas avait muri ; il était devenu plus sage et promit à Per de revenir le voir de temps à autre. Le pauvre avait pris perpét...
Sans famille -Thomas avait trop honte de ce qu'il n'avait pas fait pour retourner chez ses parents-, sans ressources et sans plus personne sur qui compter, n'ayant plus non plus de carrière à mener, le primate se tourna donc... vers une agence de détective privé. Qu'il ouvrit seul, avec peu de moyens, mais l'entreprise démarra vite : deux-trois affaires de chats perdus, un vol qui n'en était pas un et voilà que les premiers frais étaient remboursés ! Voie logique : détective, c'est le genre de travail où l'on peut mettre les pieds sur le bureau tout en se grillant une cigarette pendant que tout le monde trouve ça normal ; les clients ne regardent pas trop le détails des dépenses tant qu'on s'occupe de leur cas et nul besoin d'être une oreille attentive aux problèmes, la suffit de savoir hocher la tête d'un air entendu.
Voilà où en était Thomas. Ex-star de patin à roulette, ex-taulard, ex-mari d'une androïde et expatrié sur Obican. Cartes de visites en poche, le primate attendait l'affaire du quart de siècle (il visait à son niveau). Et il sentait la chance venir...


De l'autre côté de l'écran ?




Vous  ?

  
Mad au rapport !
C'est mon pseudo sur le web, mais parait-il que j'ai aussi un petit grain. Mais je me soigne ! :P

Votre âge :
(question optionnelle)
  
Je suis vieille : j'ai un âge à deux chiffres !

Comment avez-vous trouvé le forum sur le net, que pensez-vous de lui ?  

  
Découvert via un tops-site, je trouve le concept extra et le contexte génial !
Grande fan de science-fiction, d'H2G2 et de tout ce qui est déjanté, j'applaudis l'idée ! C'est le genre de forum « large », où l'univers de jeu se créé en partie grâce aux membres, qui manquait. Surtout côté SF.
J'vais peut-être même essayer de ramener un ami sur le seul argument du Guide du Voyageur Galactique. x)

Quelque chose à ajouter ?

  
Un peu de sucre dans votre café ?
Ahem. J'voulais juste préciser que mon personnage a été inspiré par le singe de Krusty le Clown dans les Simpsons, le singe-savant dans jenesaisplusquelépisode de Futurama, le bibliothécaire du Disque-Monde de Terry Pratchett et Dirk Gently de Douglas Adams. Entres autres.
Merci de votre attention. charlie chaplin

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Oook ? - C'est bon, je parle votre langue. (Crétin.)"   Mar 2 Sep - 19:39

Hello !

Je me permet un double-post pour signaler que ma présentation est terminée. :)
J'espère qu'elle plaira et ira et s'il y a des choses à modifier, faîtes signe !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Oook ? - C'est bon, je parle votre langue. (Crétin.)"   Mer 3 Sep - 0:06

Re-bienvenue du coup, étant donné que je te l'ai déjà souhaitée sur la partie "questions" !
Je suis super contente, c'est notre premier personnage totalement inventé et il est super ! J'adore Thomas et ses patins à roulettes, ses yeux humides et je pense qu'il pourra trouver tout plein de choses et tout !
Je te valide de ce pas, ton style d'écriture est très limpide et il n'y a aucun problème à ta validation : tu as bien saisi l'univers et tout, je t'envoie prochainement un mp avec ton indice ! :)

...En plus de ça, tu as de très bon goût en SF...Adams quoi ! Je n'ai jamais trop lu Pratchett, mais je connais de nom, mais Adams ! Le côté comique de SN vient de là, oui ! :D

Je te laisse prendre tes marques sur le forum...si tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas à me solliciter ou même ma co-admin lorsqu'elle sera là (envoie-lui des photos de singes par mp, elle sera plus réceptive, elle et sa phobie :') ) (mais elle t'aimera quand même parce que le Chat du Cheshire, quoi...)! Je te laisse donc te diriger tranquillement vers les demandes de rp...il y a aussi le flood, des jeux qui n'attendent que d'être lancés, les fiches de relations.

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Oook ? - C'est bon, je parle votre langue. (Crétin.)"   Mer 3 Sep - 17:48

    Cousin !
    (Oui, j'insiste : nous sommes cousins. D'après mes maigres références scientifiques.)

    Je plussoie Ka : tes goûts... tes goûts relèvent d'un bon sens incontestable. ** Ton Thomas est drôlement attachant, dans sa façon d'être, son métier et ses convictions.

    Je réclame d'avance un lien ! whistling

    Et puis, l'essentiel : BIENVENUE !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Oook ? - C'est bon, je parle votre langue. (Crétin.)"   Mer 3 Sep - 19:08

Merci ! de la bienvenue et de la validation !
Je suis bien contente que mon perso plaise et je te réserve un lien cousin. :D

A + dans le bus dans le jeu. charlie chaplin
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Oook ? - C'est bon, je parle votre langue. (Crétin.)"   Jeu 4 Sep - 1:57

Bienvenue! Je ne peux que plussoyer tout le monde sur les goûts en matière de SF et sur l'aimable personne que semble être Thomas batman (Ces smileys me font triper)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: "Oook ? - C'est bon, je parle votre langue. (Crétin.)"   Jeu 4 Sep - 18:38

Merci ! charlie chaplin (Moi aussi j'adore ces smileys!)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Donnez votre langue au chat !!!
» (Réservée) L'argent est une langue qui parle, mais aussi une main qui tue.
» Mushu ~ Dragon dragon, y'a pas de lézard, on parle pas la même langue {100%}
» Quel est votre sport préféré ?
» la langue d'enseignement,facteur de pauvreté

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Space Noodles :: Hors Rp :: Anciennes fiches de présentation-
Sauter vers: